Billets de devemy

réunion du bureau promo

Je reproduis ici la première newsletter entièrement réalisée par le systus:

"Chiche que je rédige une newsletter...

Nous nous sommes réunis à 4 à Beauveau pour nous familiariser à l'emploi du site promo. Le bureau promo souhaite montrer l'exemple à un moment où chacun d'entre nous doit faire un effort pour se connecter Grande Armée.

   

P6261842

Jean-Fraçois DEVEMY nous accueille au MININT et conduit la séance de drill. Jean-Charles LEMEUR, Jean-Philippe GUILBAU et moi-meme avons rejoint, armés de nos ordinateur portables- rien de tel que de travailler avec ses outils pour se gymnastiquer.

Séance bien calée par Jean-François durant laquelle nous avons abordé 5 étapes progressives (je ne dirai pas qui à craquer et à quel moment...). Savoir-faire de base ; savoir-faire du co-webmaster de base ou actif et très actif...  puis une partie traitant d'options diverses.

Notre site est une FERRARI et nous propose plusieurs options que chacun doit connaitre pour donner régulièrement de ses nouvelles.

Le but est bien de parvenir, au cours des deux à trois prochaines années, à basculer sur le tout numérique. Je vous invite à lire le plan d'action numérique de la promo publié sur le phorum, nous l'appliquerons tous.

 

Pour preuve que nous étions particulièrement studieux ce matin :

P6261837

Lire la suite

Sully BARBE général et spécialiste de la cyber défense

2017 07 25 barbe sully photo et article

Il faut aller sur facebook pour avoir des nouvelles des petits-cos et découvrir qu'ils sont à la pointe des combats nouveaux! L'article est un peu difficile à déchiffrer mais l'on voit que notre camarade se partage entre Tours et Lille.... mais il est probablement à Lille à temps plein depuis...

Lire la suite

réunion promotion du 5 mai 2018

Réunion promotion du 5 mai 2018

Wp 20180505 85        Notre camarade Bruno Le Ray, gouverneur militaire de Paris, nous a accueillis une fois de plus le samedi 5 mai 2018 dans les salons et les jardins de sa résidence aux Invalides et a mobilisé cette année encore ses agréables équipes. Nous étions légèrement moins nombreux que l'an dernier mais 49 tout de même, avec une quinzaine de conjoints, soit un peu plus de 70 en tout. Le taux de renouvellement semblait assez important cependant (certains camarades venus l'an dernier étaient absents cette année, d'autres sont apparus, qui comme Marc Kedinger n'étaient pas venus depuis quinze ans...). Le choix avait été fait cette année de ne pas associer nos voraces à la réunion.


Le soleil était de la partie cette année encore, et le plaisir multiplié grâce à lui. Le programme simplifié classique mais efficace ( réunion statutaire le matin tandis que les conjoints allaient visiter le musée du Val-de-Grâce, déjeuner servi autour de tables rondes, café dans les jardins) s'est enrichi d'un agréable complément, notre camarade Schmitt, commandant l'école militaire d'Autun, ayant sollicité la musique des enfants de troupe pour nous offrir une aubade dans les jardins. Une surprise complétait cette aubade, puisque pour la première fois, le chant promotion était mis en musique et joué et chanté en même temps ( à regarder la vidéo, notre chant était un peu faiblard mais la musique exceptionnelle).Wp 20180505 044 tk

Une petite délégation est allée ensuite rendre visite à un petit-co gravement malade et hospitalisé justement aux Invalides.

Parmi les thèmes d'actualité, la recherche d'une équipe projet pour le soutien à la promotion Laperrine (promotion marraine des 25 ans), la poursuite de la vente des objets promo religieusement conservés par Géraud D'humières (qui en avait apporté et en a vendu quelques uns – voir détails sur la zone boutique du site - ), les réflexions sur la numérisation de nos relations (un plan d'action numérique est en cours de rédaction collective – 2019 pourrait être l'année de l'effort numérique - ) , les conséquences à tirer du RGPD ( règlement européen de protection des données, applicable au 25 mai 2018). Et la recherche d'une hypothèse de lieu de rencontre en 2019, le GMP est en poste depuis trois ans et ne pourra pas nous accueillir éternellement....

Consultez plus de photos dans l'album mis en ligne, et regardez la vidéo de la musique du chant promo dans l'espace vidéo...

Lire la suite

dernières infos (20 05 2017)

CR de la réunion promo du 13 mai: aller à droite ("dernières pages")
photos de la réunion promo: aller à droite aussi ("album photos")
attention pour avoir accès à ces ressources il faut être inscrit comme membre. (aller à gauche si ce n'est pas le cas)
Obsèques du général Forray: pas d'article encore (pb de chargement photos)

Lire la suite

Liens de l’ancien blog promo (2009 - 2012)

Pour info, vérifications faites, l'ancien blog promo n'est pas fermé et l'on y trouve encore des ressources utiles:

ARTICLES :
25 ans…. Un rêve passe
http://grande.armee.over-blog.fr/article-30364601.html
portrait promo 25 an après
http://grande.armee.over-blog.fr/article-30381559.html
publication du bulletin du parrainage
http://grande.armee.over-blog.fr/article-33096336.html
réunion promo 2010 Saumur
http://grande.armee.over-blog.fr/article-reunion-promo-du-29-mai-2010-a-saumur-51576890.html
réunion promo 2012 Invalides
http://grande.armee.over-blog.fr/article-reunion-promo-du-31-mars-2012-106025386.html

PHOTOS :
Photos V. De Raucourt 4 et 5 avril 2009
http://grande.armee.over-blog.fr/album-1356154.html
Parrainage 5 avril 2009
http://grande.armee.over-blog.fr/preview/078c861e9fad2c0a741ad1e629dd12d6bccb5474
album-1354308.html
cérémonie du 4 avril 2009 soir
http://grande.armee.over-blog.fr/album-1354462.html
dîner du 4 avril 2009
http://grande.armee.over-blog.fr/album-1356172.html
photos de groupe 4 avril 2009
http://grande.armee.over-blog.fr/album-1354490.html
réunion promo 5 avril 2009
http://grande.armee.over-blog.fr/album-1354587.html
réunion promo 29 mai 2010
http://grande.armee.over-blog.fr/album-1649189.html

Lire la suite

Les îles de la liberté

Le 24 décembre 1941 à 3 heures du matin, l’Amiral Muselier pénétrait dans le port de Saint-Pierre à bord de la corvette Mimosa des Forces Navales Françaises Libres, afin de prendre possession de Saint-Pierre et de Miquelon au nom du général de Gaulle. Craignant une opposition , voire des combats fratricides, il découvrit en fait un archipel confronté à de graves difficultés économiques et sanitaires. Isolées, mal desservies et difficilement ravitaillées, les « Iles de la liberté » n’étaient plus que l’ombre de la grande base qu’elles avaient été depuis le XVI° siècle pour les terre-neuvas venus de France pêcher la morue sur les grands bancs. Muselier, assisté puis relayé par Alain Savary, son aide de camp, désigné administrateur du territoire, dut prendre un certain nombre de mesures d'urgence afin de maintenir l'ordre et de garantir une reprise économique (ce dernier, après une glorieuse campagne militaire en Italie et en France, entrerait en politique, et serait notamment nommé ministre de l'Education Nationale en 1981). Soixante et onze ans après, la situation a considérablement évolué. Doté d’une administration dynamique, ouvert à son environnement régional grâce à un aéroport moderne et à un vaste port de commerce, l’archipel offre des opportunités réelles. La gestion par l'Etat de ces deux « poumons » de l'archipel permet d'ailleurs d'en limiter les coûts d'utilisation. Certes, l’activité économique, essentiellement soutenue par le secteur tertiaire (administration, commerces…) est toujours en recherche d’alternatives industrielles ou technologiques. Et pourtant, enclavé dans l’immense continent nord-américain, le « caillou », comme l’appellent affectueusement ses habitants, descendants de pêcheurs normands, bretons et basques, proche des champs pétrolifères et des gigantesques chantiers industriels et navals d'un voisin canadien en plein essor économique, pourrait constituer une véritable tête de pont pour l'Europe. Cette opportunité, insuffisamment exploitée, ne demande qu'à être développée. A cet égard, les liens institutionnels et économiques très actifs noués dans le cadre de la coopération régionale, institutionnalisée avec les quatre provinces atlantiques du Nouveau Brunswick, de Nouvelle Ecosse, de l’Île du Prince Edward et de Terre-Neuve et Labrador, contribuent d'ores et déjà à intégrer cette dernière terre française issue de la Nouvelle France de Cartier et Champlain au sein de son environnement économique et social. Sous l'impulsion de l'Etat ( le préfet de saint-Pierre et Miquelon préside la délégation française de la commission mixte de coopération régionale), les aspects économiques de cette coopération constituent d'ailleurs un axe majeur des actions à venir. Des paysages superbes, une biodiversité exceptionnelle (seule forêt boréale de France, de nombreuses espèces de cétacés…), une histoire atypique dont de nombreux vestiges subsistent, une culture imprégnée des souvenirs des Acadiens chassés du continent , en font une destination touristique attractive pour nos voisins canadiens et américains, curieux par exemple d'y découvrir la plaque tournante du contournement de la prohibition américaine entre 1920 et 1933. Si on ajoute une sécurité totale, une offre sportive et culturelle exceptionnelle au plan national (180 associations de tous ordres), un enseignement de grande qualité grâce à des professeurs motivés et à des effectifs réduits en classe, on comprendra combien il est plaisant de vivre et travailler à Saint-Pierre-et-Miquelon. Fiers d'être Français, attachés à la mère patrie, les Saint-Pierrais et les Miquelonnais n'hésitent pas à arborer l'emblème national dans leurs jardins ou sur leurs commerces. A ses côtés, « A Mare Labor », la « mer du travail », devise flottant sur l’emblème de l’archipel sous les drapeaux normand, basque et breton, symbolise le passé de l’archipel, mais aussi et surtout l’espoir d’un avenir plus riche. Patrice Latron, Préfet de Saint-Pierre et Miquelon