Hommage à Vincent HALBWACHS

  • Le 19/05/2024
  • 7 commentaires

Notre réunion de promotion en Alsace, nous a permis de rendre hommage à notre camarade défunt Vincent HALBWACHS.
A cette occasion, la promotion a eu grand plaisir à accueillir Marie-Madeleine COURTIAL, la filleule de Vincent.
Marie -Madeleine a désormais accès au site de la Grande Armée. Elle nous a fait part de son désir de mieux connaître son parrain au travers de sa carrière militaire.
A cet effet, elle nous a répondu en ces termes:
"Je remercie également les membres de la Promotion Grande Armée de m'avoir si chaleureusement accueillie lors de cette belle journée d'hommage à mon parrain. J'attendais depuis si longtemps de pouvoir rencontrer des camarades qui l'avaient connu pour apprendre à connaître un peu plus celui qui m'a été arraché brutalement alors que je n'avais que deux ans et demi.
Je me réjouis d'ores et déjà de poursuivre nos échanges.
Bien cordialement."
Aussi, je prends l'initiative aujourd'hui de faire appel aux Grognards de la promotion, plus particulièrement à ceux de la 1/3 (section de Vincent), et surtout aux biffins qui l'auront croisé tout au long de leur carrière.
Je me fais ainsi le relais de la demande de Marie-Madeleine et vous sollicite pour lui faire part de vos souvenirs, rencontres, anecdotes, photographies vécus au côté de Vincent.
Merci à tous.
Chic à Cyr.

Jean-Paul

Commentaires

  • Madelon25
    • 1. Madelon25 Le 23/05/2024
    Bonsoir Monsieur Gauci

    Je vous remercie pour votre message. Normalement, si vous ouvrez les liens des vidéos dans un nouvel onglet, elles se lisent. Sinon mon mail est marie-madeleine.courtial (a) gmx.fr.
  • thierrygauci
    • 2. thierrygauci Le 22/05/2024
    Bonjour Marie-Madeleine,
    Les vidéos ne peuvent apparemment pas se lire.
    C'est le colonel commandant le 110RI à l'époque, le colonel Falzone, qui a fait le discours. Si vous me donnez votre mail, je pourrais alors vous en dire plus, car seul votre pseudo Madelon25 apparaît ici.
    Cordialement
    Thierry Gauci
  • Madelon25
    • 3. Madelon25 Le 22/05/2024
    Je partage ici également deux vidéos de l'enterrement de mon parrain issues des archives de notre famille. Elles ont été prises sous deux angles différents. Je ne sais pas qui a prononcé le discours si c'est le chef de corps du 110 RI ou quelqu'un de plus haut placé. Peut-être que certains pourront me donner plus de détails sur les images.

    Vidéo enterrement 1

    Vidéo enterrement 2
  • Madelon25
    • 4. Madelon25 Le 21/05/2024
    Je remercie beaucoup monsieur Gauci pour ce témoignage touchant sur mon parrain. C'est la première fois que j'ai autant de détails sur les dernières heures de mon parrain et sur l'homme qu'il était. Effectivement mes grands-parents ne se sont jamais remis du décès de leur seul fils et n'en parlaient que très rarement. Je partage ici le fanion de sa compagnie au 110 RI que j'ai récupéré ainsi que son image mortuaire.

    Fanion
    Fanion 2
    Image mortuaire
    Image mortuaire 2
  • thierrygauci
    • 5. thierrygauci Le 21/05/2024
    Vincent Halbwachs est effectivement décédé le 16 juin 1993 sur une autoroute allemande. Il ne semble pas avoir vu les travaux qui condamnaient une voie, aussi a t-il été conclu qu'il s'était endormi au volant.
    Nous étions alors tous deux au 110RI à Donaueschingen (Allemagne), il commandait la 1ère compagnie et moi la 2è. Nous nous étions retrouvés ce jour là à Strasbourg pour une visite décentralisée de la DPMAT à destination des capitaines servant en Allemagne. Il avait déjà sa mutation pour l'EIREL (Strasbourg) afin d'y préparer un BT dès la rentrée 93. A l'issue de l'entrevue avec la DPMAT nous nous sommes dis aurevoir et avons chacun pris une route différente pour rentrer à Donaueschingen.
    J'étais bien entendu à ses obsèques et ai porté son cercueil. Nous avons ensuite été très gentiment reçus par sa famille et d'ailleurs je suis resté en contact avec ses parents au cours des 3 années suivantes, étant muté à Strasbourg au Corps européen. Mais je pense que la douleur était trop intense pour eux et je crois que notre contact la ravivait.
    Etant biffins tous les deux, nous nous étions vus bien entendu à l'EAI puis revus au 39è RI de Rouen où il m'avait remplacé en 1989, au moins numériquement, puis au stage des capitaines et enfin retrouvés au 110.
    Vincent était très exigeant envers lui-même (prépa ops du corps et de l'esprit...) et très exigeant envers ses hommes. Voisins de compagnies et de bâtiments nous échangions très souvent sur les activités du régiment, sur nos chefs (grand sujet de l'époque...). Le cœur sur la main, il aurait donné sa chemise pour qui la lui aurait demandée, y compris et sans doute surtout pour ses hommes. Bon Samaritain, il aidait bénévolement des agriculteurs alsaciens dans leurs champs au cours de ses perms, juste pour la satisfaction de faire le bien.
    Ce jour de juin 93 j'ai perdu un ami. La Promo peut être fière de l'Officier et de l'Homme qu'il était.
    Thierry Gauci
  • Vellay
    • 6. Vellay Le 19/05/2024
    A ma connaissance, c’est le 16 juin 1993.
    Je reviendrai vers toi, car à l’occasion de notre dernière AG à COLMAR, j’ai proposé un amendement de notre site. Il s’agirait de créer un espace pour faire mémoire à nos camarades défunts, voire de nos cadres défunts de Saint-Cyr. On pourrait remémorer succinctement leur déroulement de carrière militaire voire civile, ajouter une photographie, et notifier la date de décès. A ce jour, 16 de nos camarades ont disparu; ce serait leur rendre hommage que de les faire figurer dans notre site promo.
    Amitiés.
    Jean-Paul
  • devemy
    Heureuse initiative. De mémoire, Vincent est décédé d'un accident de voiture peu de temps après notre sortie, mais quand exactement?

Vous devez être connecté pour poster un commentaire